... je cours après !

(En français, "je poursuis", mais n'oubliez pas, je vis à Bruxelles, je dois m'adapter au contexte local)

J'ai en effet deux grandes passions dans la vie (en dehors de la bouffe, des caresses et des siestes) : courir après tout ce qui bouge et... creuser !

Dès que je sors pour ma promenade "hygiénque", je me précipite à la poursuite des volatiles picorant dans la pelouse : pies, corneilles, pigeons, merles (avec les merles, je dois rester prudent, c'est l'animal-totem de mon proprio et il a gardé un petit côté "primitif" ce boy-scout). Si je repère un des nombreux chats hantant la propriété, je me lance aussi à ses trousses. Tout ça en pure perte, la longueur de ma laisse étant limitée...

Lors des vraies promenades, non seulement je cours également après tout ce qui marche, court ou vole, mais en plus, je creuse ! Les taupes et autres mulots n'ont qu'à bien se tenir  !

Bon, pour ce qui est de la laisse, tout-à-l'heure, j'aurais peut-être bien fait de ne pas trop la ramener, parce qu'au cours de mes grandes promenades, mon larbin me détache... et ça fait six ans que je cours et creuse sans rien attraper du tout.

Mais je ne désespère pas... j'ai repéré une pie qui quand je lui fonce dessus attend patiemment que je ne sois qu'à quelques dizaines de centimètres avant de se soulever de deux coups d'ailes pour que je passe en dessous. Mais un jour, je sauterai !