26 janvier 2018

Plongée dans l'Underground

 

Ça fait maintenant quatre jours que la porte donnant vers l'extérieur est condamnée pour remise en état du dallage.

Je commence à m'y faire, mais les premières fois, c'était déprimant.

En temps normal, quand mon bipède et moi descendons au sous-sol, c'est bon signe : c'est pour embarquer dans la voiture et aller promener. Mais là, ça va faire vingt fois que nous empruntons l'ascenseur ou les escaliers juste pour sortir par le garage pour ma sortie "hygiénique". Chaque fois je me dis "Cette fois-ci, c'est la bonne !" et chaque fois c'est tintin pour la bagnole. Y a de quoi déprimer, non ?

J'avais quand-même eu des doutes les premières fois parce qu'au lieu d'emprunter le long couloir qui, après quelques coudes et portes coupe-feu débouche dans le garage, on m'avait entraînée dans l'autre sens, à travers d'autres couloirs et d'autres portes pour aboutir à un escalier qui remontait au rez-de-chaussée de l'autre entrée du bâtiment.

Je n'imaginais pas que le monde souterrain de l'immeuble était si vaste et complexe avec ses airs de bunker sinistre.

Vivement qu'on revienne à la normale et qu'on sache comment on vit et que garage égale départ vers les grands espaces !


Posté par Walrus à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,