08 février 2018

On se les gèle !

 

Les oreilles bien sûr !

Je l'ai vu tout de suite lors de ma première sortie : alors qu'il faisait soleil, mon promeneur attitré a mis le capuchon de son parka. C'est que si j'ai les oreilles pliées, lui les a grandes et bien décollées et donc sensibles au vent froid.

Du coup, je me suis dit que ça n'était pas gagné pour la grande promenade au domaine des trois fontaines. Aussi à peine étions-nous rentrés que je me suis mis à faire le forcing : pousser des lamentations, courir en rond, lui gratter le mollet, rouler des yeux de cocker, etc, etc.

J'ai reçu un coup de pouce de sa moitié qui a signalé qu'il y avait du courrier à déposer à la boîte aux lettres et du linge à porter au repassage, et bingo ! Il a fini par quitter son cher ordi en maugréant, enlever ses chaussures, transférer les semelles dans ses godasses, réenfiler son parka, me passer le harnais spécial grande course (celui qui supporte le lavage régulier à l'eau) et à m'embarquer dans la voiture.

Mais j'ai bien cru que ça allait rater. Faut de l'obstination avec ces humains, sinon, ils ont vite fait d'invoquer des prétextes aussi futiles qu'insignifiants ! Jugez-en : il faisait à peine -2°C !


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :