Demain, ma bipède préférée vient souper chez ses grands-parents, donc je vais la voir, ça c'est la bonne nouvelle.

Pour le reste, c'est pas la joie : le temps est pourri, donc pas de grande promenade et de toute façon, y a pas que le temps qui est chargé, y a l'horaire de mes patrons : courses pour le dit souper (j'ai entendu coquilles Saint-Jacques et ris de veau) dans deux magasins différents, visite chez l'orthopédiste et le pharmacien, défi du samedi, tournoi de rugby, peinture sur soie d'urgence (ma maîtresse peint toute un série de petits bonshommes, elle réalise un jeu d'échecs).

Bref, personne ne s'occupe de moi !

Hier soir, j'ai cru que j'allais avoir droit à une minute d'attention, mais une voisine a sonné : elle cherchait une allonge électrique !

Je déteste les voisines!