Hier, je n'ai à nouveau eu droit qu'à mes sorties hygiéniques.

Mon promeneur avait encore kiné (je le sais parce qu'il est rentré en maugréant "Cette Ardéchoise finira par avoir ma peau !", mais quelle idée aussi de choisir une kiné exotique, qu'est-ce qu'il espère, qu'elle ait le cœur fidèle ?) et sa partenaire atelier soie.

Lors de ma promenade du soir, j'ai rencontré un pic-épeiche. De toute mon existence, je n'en avais jamais aperçu. C'est bariolé comme bestiole.

J'ai eu tout le loisir de le détailler : il gisait sur le sol du chemin.

Mon boss qui n'en rate pas une a dit : "Il est mort, c'est la vie !"