06 novembre 2018

Considérations scatologiques

 

Aujourd'hui, c'est atelier soie pour la patronne donc : c'est râpé pour la promenade !

Par contre, ça faisait plusieurs jours d'affilée que mon promeneur se conformait à ses devoirs à mon égard (il essayait bien d'invoquer son arythmie cardiaque, mais on ne va quand même pas s'arrêter à ce genre de détail).

Hier, il s'est quand même comporté de façon bizarre. Bien qu'il sache pertinemment que j'ai horreur qu'il s'arrête pour examiner dieu sait quel détail, il est tombé en contemplation devant, je vous le donne en mille... des crottes de lapin !
Comme je vous le dis !

Bon, j'aurais peut-être pas dû m'inquiéter de leur concentration en certains endroits l'autre fois, il n'aurait sans doute pas eu son attention attirée. Voilà que maintenant il se passionne pour la chose et pas un peu !

D'abord, il s'est arrêté pile, ce qui est peu son genre, habituellement, il marche en continu. Puis il s'est penché et s'est même accroupi (lui qui fait une montagne pire que l'Everest de son arthrose au genou droit). Je me suis donc approchée pour voir ce qui soulevait tant d'intérêt chez ce primate. Confirmation : des crottes de lapin. Surmontées, il faut l'admettre, d'une sorte de chevelure blanche. Et alors, j'ai été sciée : il a sorti son GSM alors que celui-ci n'avait même pas sonné !

Et il a pris une photo ! Et pas de moi, ce qui aurait été compréhensible, je suis tellement photogénique, non de ce phénomène qui lui a sans doute semblé miraculeux.

Pire, il a même touché du doigt ces filaments, lui qui, c'est un comble, me reproche si vertement de renifler les crottes de mes congénères.

Il m'a donné l'explication du phénomène comme si ça pouvait m'intéresser, mais bon, j'ai écouté patiemment (c'est quand même lui qui a mes friandises dans sa poche).

"Comme ça fait deux jours que les nuits sont froides, du givre couvre les prairies (merci, j'avais pas remarqué en courant dedans, il est con parfois). Si bien que quand les lapins refont leur crotte au petit matin, les vapeurs qui s'en dégagent gèlent tandis qu'elles s'élèvent vers le ciel. Et c'est bien de la glace puisqu'elle fond sous la chaleur de mon doigt."

Qu'est-ce qu'il pensait, que c'était du mycélium de champignons se développant en plein air ? Au risque de me répéter : il est con parfois !

lapin1


Posté par Walrus à 11:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,