10 novembre 2018

Ils sont fous, ces bipèdes !

 

Malgré les annonces météo pessimistes, ce matin nous sommes allés courir (enfin, entendez courir pour moi, lui il marche, faut pas trop lui en demander). Quant à Louise qu'il fallait récupérer au manège, c'était pour l'après-midi.

Donc, je suis allée courir, fouiller quelques taupinières, tout s'est bien passé, merci !

Nous sommes rentrés au parking tandis que d'autres voitures y arrivaient. Le temps que mon promeneur enlève son coupe-vent et me file mes friandises, les occupants des autres voitures s'étaient rassemblés, congratulés, embrassés puis disposés en cercle au beau milieu de l'allée du parking.

Belle unanimité, ils étaient tous équipés d'une paire de bâtons et pourtant, ils n'avaient même pas de chiens pour les leur rapporter.

Non, je crois que ces bipèdes conscients de leur inféroirité faisaient une tentative pour compenser leur manque de pattes.

Ils avaient un chef et, contrairement à moi, ils semblaient lui obéir : dès qu'elle faisait un mouvement avec ses bâtons, ils faisaint tous le même geste mais leurs temps de réaction étant largement distribués, leur danse n'était pas très synchrone.

Comme nous étions garés tout au fond du parking, quand nous sommes repartis, ils ont dû se ranger en file des deux côtés du passage et quand nous sommes passés entre eux, sur un geste de leur chef ils ont levé leurs bâtons vers le ciel, nous faisant une haie d'honneur.

Je n'ai pas pu leur répondre en leur faisant le salut royal traditionnel : j'ai pas de main.


Posté par Walrus à 14:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :