31 décembre 2018

Moi et ma grande g.....

 

Ce matin, comme chaque matin, quand mon bipède entre dans le séjour et frôle mon fauteuil pour atteindre les interrupteurs, je roule sur moi-même pour lui offrir mon ventre à caresser.

Il s'exécute et qu'est-ce-t-y donc qu'il s'exclame ?!?

"Tu es de plus en plus grosse, va falloir te mettre au régime..."

Non mais là, il est gonflé ! Vous verriez son ventre à lui... c'est bon que je ne sais pas utiliser l'appareil photo, j'vous montrerais qui qu'est gros, moi !

Bien sûr, il n'envisage jamais que la mauvaise solution au (prétendu) problème : le régime !

C'est évidemment pas lui qui va me conseiller de faire plus de sport, c'est plus facile de rogner sur ma pitance que de m'emmener courir dans la nature, feignasse va !

Mais voilà-t-y pas que vers dix heures, à son retour de chez Colruyt, il demande à son binôme "Je ne devrais pas sortir le chien ?"

Parfois, je me demande s'il ne m'entend pas penser, il a des côtés inquiétants.

Toujours est-il que nous nous sommes équipés et qu'il m'a emmenée courir.

À la fin de chaque promenade, quand je remonte dans la voiture, il sort quelques friandises de sa poche (plus exactement d'un sac qu'il a en poche). Et aujourd'hui, qu'est-ce qu'il me fait ? Il me balance le sac vide sous le nez et une phrase dont j'ai horreur : "J'ai pas de bonbons aujourd'hui !"

Merde ! Il a employé les deux méthodes combinées, je ferais peut-être mieux d'arrêter de penser.


Posté par Walrus à 17:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]