03 juillet 2019

Bizarre...


Depuis vendredi, j'ai eu droit à ma grande sortie chaque jour ! Avant-hier, ma maîtresse nous a même accompagnés, mais elle, elle ne vient pas dans l'herbe, elle reste sagement sur le chemin et y progresse de banc en banc. Ce qui me rappelle que quand j'étais jeune et que nous nous promenions encore tous les trois, je sautais sur chaque banc que nous rencontrions et j'avais droit à un bonbon. J'essaie encore maintenant, mais mon bipède m'ignore, il prétend que je suis trop grosse. Grosse ! Une sportive comme moi...

Pour revenir à mes promenades, je me demande ce que cache cette régularité nouvelle...

Remarquez que ça fait quatre jours que nous croisons la même joggueuse : une petite brunette à la carrure athlétique, les cheveux rassemblés en un petit toupet au sommet du crâne et qui se balancent au rythme de sa course. Y a pas grand danger : avec son grand âge tout ce que mon promeneur peut encore se permettre, c'est la contemplation esthétique...

Ah, en fin de promenade, nous avons rencontré un lapin !

Rien d'étonnant dans une prairie me direz-vous... Erreur ! Celui-ci était rose sur le dos et blanc sur le ventre, pareil pour les oreilles, il courait sur ses pattes arrières en poussant des cris féroces et était poursuivi par une bande de gosses qui criaient encore plus fort que lui.

Ils sont fous ces animateurs de colo...

En rentrant, nous avons eu des nouvelles de ma bipède préférée : hier elle était passée nous dire au revoir et ce matin, elle venait de débarquer à... Tokyo !

Je me demande s'ils sont des lapins roses au Japon... (ça n'aurait rien d'étonnant avec leurs mangas)


 

Posté par Walrus à 11:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,