07 juillet 2019

Éclipse


Ce matin, lorsque nous arrivons à la grande prairie, surprise, il est à nouveau là !

Qui ?

Ben le lion jaune !

Il se trouve sur le parking de l'hôtel de l'Eurovolley Center, voisinant avec un cycliste en plastique en tenue de recherche de vitesse, encore plus grand et encore plus jaune que lui et frappé, lui aussi, du sigle de la (célèbre) banque lyonnaise.

Mon promeneur avait de nouveau tout faux ! Ou alors, ce lion est d'une race supersonique et il a bouclé son tour de France en un jour, mouarf !

Pour tenter de faire oublier son erreur et noyer le  lion  poisson, mon bipède se lance dans des considérations oiseuses style "C'est Bruxelles qui paie des millions pour s'offrir le départ du tour et, côté retombées, ce sont les patelins voisins qui encaissent les nuitées d'hôtel !".

Remarquez que quand nous sommes repartis, il n'y avait plus sur le parking que quelques voitures, elles aussi jaunes, où achevaient d'embarquer quelques gusses.

À quelques minutes près, comme dans un contre la montre, je n'aurais pas eu l'occasion de me payer la tête de mon chauffeur !

Elle est pas bien faite la vie ?


Posté par Walrus à 10:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]