07 janvier 2018

Laisse tomber !

 

Un jour, en vacances, j'ai essayé un truc...

chantage

Ça n'a pas marché, j'avais oublié que j'avais ma laisse !


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 janvier 2018

Il m'énerve !

 

Ce n'est pas à vous que je dois expliquer que mon "patron" passe (la faute à qui ? Hein ?) toute la sainte journée devant son ordinateur (enfin, tout le temps qu'il ne consacre pas à mes promenades).

Et ça m'énerve qu'il s'occupe plus de vous que de moi !

Alors, j'ai trouvé une astuce...

Tandis qu'il tapote, je m'approche en catimini, je me dresse sur mes pattes arrières et de mes antérieures je lui gratte la cuisse. Ça a pour effet de le faire se retourner un peu et de s'écarter du clavier. J'en profite pour lui sauter sur le giron et pour m'y allonger, la tête sur son avant-bras droit (dans cette position, j'ai une excellente vue sur l'extérieur de l'appartement ce qui me permet d'aboyer sur tout ce qui bouge).

Lui, évidemment, ça l'oblige à dactylographier uniquement de la main gauche !

Ça n'a pas trop l'air de le déranger, je me demande même, bien qu'il ne soit pas fan de Ravel, s'il ne se prend pas un peu pour Paul Wittgenstein...

gauche


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 janvier 2018

Avant l'heure, c'est pas l'heure...

 

Côté horaire, je suis assez satisfait, le bipède-sorteur répond bien au dressage.

J'ai cinq sorties "hygiéniques" programmées chaque jour :

  1. dès la fin du petit-déjeuner
  2. à midi tapant
  3. à seize heures, après le biscuit du café
  4. à dix-neuf heures
  5. vers vingt-deux heures

Faut vous dire que j'ai une horloge dans la tête !

heure

Par exemple, les jours où je vais courir pendant plus d'une heure au domaine des Trois Fontaines, même si nous rentrons à près de onze heures, à midi, "Coucou, je suis là !"

Et ferait pas bon voir qu'on rate la sortie préprogrammée, faut pas mélanger la chèvre et le chou, non mais...

Y a que le soir où ce serait un brin perfectible : j'ai beau signaler en geignant ou en m'agitant avec mon chiffon qu'il serait temps pour la dernière sortie, le préposé feint de m'ignorer en attendant la fin de son émission télévisée (alors que je sais pertinemment qu'il y a un bouton "pause" sur la zapette).

Pareil quand nous rentrons de cette dernière sortie : j'ai parfois un peu de mal à le convaincre qu'il est grand temps de se coucher !

Mais on va y arriver, je m'applique, je m'applique !


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2018

Tempête

 

Vous connaissez mes liens avec l'Angleterre...

Aussi, lorsque le temps vire à la tempête utilisé-je les prénoms utilisés par la météo britannique pour les nommer.

Mon escapade au domaine des Trois Fontaines de ce mardi matin s'est en effet retrouvée coincée entre Dylan et Eleanor.

J'ai bien fait d'en profiter, parce que depuis, on se croirait dans un remake d' À Bout de Souffle !

Non, pas de photo de mes oreilles aujourd'hui, y a tellement de vent qu'elles se retournent au lieu de se redresser !

Eleanor


 

Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2018

Papa

 

Hier, papa est passé chez moi, il était accompagné de ses bipèdes personnels, il en a quatre (et trois chats de surcroît), le pauvre !

papa2

La plus jeune des bipèdes l'a baptisé "Moka", à cause de sa couleur.

Pour tout vous dire, il a beaucoup moins le look Jack Russel que maman ou moi !

papa1

Mon "maître" m'a raconté que quand papa était jeune, ses oreilles qui se redressaient de plus en plus désespéraient son propriétaire et que celui-ci avait essayé d'enrayer le phénomène en maintenant ses oreilles pliées au moyen de pinces à linge !

J'aurais bien voulu voir ça ! (Mais papa n'aime pas trop qu'on plaisante là-dessus)

Moi, pour que mes oreilles restent dressées, il faut que je sois face à un vent d'au moins force quatre sur l'échelle de Beaufort...

DSCN1324


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 janvier 2018

Tout ce qui bouge

 

... je cours après !

(En français, "je poursuis", mais n'oubliez pas, je vis à Bruxelles, je dois m'adapter au contexte local)

J'ai en effet deux grandes passions dans la vie (en dehors de la bouffe, des caresses et des siestes) : courir après tout ce qui bouge et... creuser !

Dès que je sors pour ma promenade "hygiénque", je me précipite à la poursuite des volatiles picorant dans la pelouse : pies, corneilles, pigeons, merles (avec les merles, je dois rester prudent, c'est l'animal-totem de mon proprio et il a gardé un petit côté "primitif" ce boy-scout). Si je repère un des nombreux chats hantant la propriété, je me lance aussi à ses trousses. Tout ça en pure perte, la longueur de ma laisse étant limitée...

Lors des vraies promenades, non seulement je cours également après tout ce qui marche, court ou vole, mais en plus, je creuse ! Les taupes et autres mulots n'ont qu'à bien se tenir  !

Bon, pour ce qui est de la laisse, tout-à-l'heure, j'aurais peut-être bien fait de ne pas trop la ramener, parce qu'au cours de mes grandes promenades, mon larbin me détache... et ça fait six ans que je cours et creuse sans rien attraper du tout.

Mais je ne désespère pas... j'ai repéré une pie qui quand je lui fonce dessus attend patiemment que je ne sois qu'à quelques dizaines de centimètres avant de se soulever de deux coups d'ailes pour que je passe en dessous. Mais un jour, je sauterai !


Posté par Walrus à 05:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2018

Bonne année !

 

Ben oui, quoi, faut bien sacrifier à la tradition...

Je vous fais une grande léchouille !

 

voeux

 


Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2017

Vocabulaire

 

C'est parfois dur pour un chien de race anglaise d'être confronté à un environnement belge !

Un exemple ?

Le vocabulaire !

Quand j'étais jeune, mes "maîtres" (mouarf, mouarf !) me filaient un tas de jouets dont je me désintéressais rapidement pour grignoter tous les câbles qui traînaient au sol (et il y en a, je vous prie de me croire, mais je vous raconterai ça plus tard).

Devant mon désintérêt, ils ont fini par ne me laisser qu'un chiffon que nous nous disputons mon père et moi. Pareil avec mon bipède promeneur si je le provoque un peu (bon, lui, il n'utilise pas sa gueule, il y laisserait son dentier).

chiffon

Eh bien, vous n'allez pas me croire, vous savez comment ces créatures "supérieures" (verticales d'accord, mais supérieures !...) appellent ce bout de tissu ?

Une loque !

"Câline, apporte ta loque !"

"Cherche ta loque le chien !"

 

Une loque, au lieu d'un chiffon, on croit rêver ! Mon sang anglais habitué à une langue riche et précise ne fait qu'un tour.

Une loque ! Ces Brusseleirs ne me prendraient pas pour un zinneke, par hasard ?


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

30 décembre 2017

Winter games

 

Et voilà, l'hiver est de retour !

Sale saison...

C'est pas que je craigne le froid ni la neige...

 Non, l'hiver, c'est la saison des faux prétextes pour le bipède chargé de mes sorties !

Je vous les cite en vrac :

  • y fait froid
  • y pleut
  • y a un vent de tous les diables
  • y neige
  • y a du verglas
  • y gèle
  • y a les courses pour Noël
  • y a les courses pour Nouvel-An (qui c'est celui-là ?)
  • y faut passer chez le pharmacien (ouais, surtout que c'est une pharmacienne)
  •  
  •  
  •  

Ah, vivement le printemps !


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2017

Educateur, quel métier !

 

Toute la difficulté, une fois que vous vous êtes acquis un bipède, c'est de le dresser ! De le dresser tout en lui laissant croire que c'est lui le patron et que c'est lui qui, comme il le clame volontiers haut et fort, "fait votre éducation".

Vous ne pouvez pas savoir la patience et la multiplication des manœuvres qu'il m'a fallu pour le convaincre d'accepter de partager mon lit avec lui ! Parce que, figurez-vous que l'animal était fermement convaincu qu'il s'agissait de son lit ! Mon dieu que les hommes sont bêtes, comme nous le répète si bien la Périchole...

Bref, c'est pas de la tarte tous les jours, si je puis me permettre...

Je trouvais celui qui m'a été dévolu un brin difficile à manœuvrer. J'ai fini par comprendre pourquoi le jour où je suis tombé sur son livre de chevet :

toutous001

Faudra que je pense à le déchiqueter à belles dents.

J'ai déjà commencé à m'entraîner sur "La Recherche du Temps Perdu", mais, grands dieux, que c'est indigeste !


Posté par Walrus à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,